Le camping-car en Nouvelle-Zélande – Mode d’emploi.

Share Button

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le camping-car sans jamais oser le demander. Je reçois régulièrement des questions via la page contact de personnes me posant des questions sur le camping-car et son mode d’utilisation en général lors de mon road-trip en Nouvelle-Zélande.

NZ-24-04-2014-040

Voici celles qui m’ont été le plus posées.

Est ce qu’il y a des assez d’espaces de rangements à l’intérieur, les valises sont elles facilement logeables ?

Camping-Car

Pour la question de la valise, je vous conseille très vivement et obligatoirement (j’insiste sur le mot obligatoiremement) des valises de type sac marin ou entièrement pliables/souples. Les valises rigides sont à proscrire car il n’y a aucun endroit à l’intérieur où les ranger.

camping-car

Il y a bien des rangements sous les banquettes mais elles sont déjà en partie encombrées avant même d’en prendre possession.

En effet, l’une des deux banquettes est inexploitable à cause de la machinerie du chauffe-eau et du générateur électrique (côté Douche et toilette) et dans l’autre banquette, si vous avez une table de pique-nique et les chaises prévues avec la location de votre camping-car, les chaises sont dedans avec les couettes, couvertures, oreillers et éventuellement un coffre-fort ….

camping car

Il restera juste la place pour mettre au fond la ou les valises pliée(s) et quelques courses non périssables.

Les seuls vrais rangements dont vous disposerez, c’est une penderie,

camping-car

et des petits placards de différentes longueurs en hauteur,

camping-car

avec ou sans étagère à l’intérieur.Camping-car

Il n’y a pas un gros volume de rangement, aussi ne vous chargez pas inutilement, il est très facile de laver les vêtements dans les campings à la laverie (entre 2 et 4$ le lavage ou le séchage).

Le camping-car (petit modèle) vous parait-il financièrement le plus avantageux ? Par rapport à une location de voiture + B&B ?

Le camping-car n’est pas moins avantageux que le système Voiture + Hébergement surtout en haute saison.

Chaque mode de transport a ses avantages et ses inconvénients, après tout dépend de ce que vous voulez faire.  Pour mon deuxième voyage, j’ai évité au maximum les grandes villes car, sauf exception (Tongariro National Park), je ne voulais pas repasser  aux mêmes endroits que lors de mon premier voyage en 2010.

Il est évident qu’une voiture de location pour la même durée sera moins chère que le camping-car mais vous devrez rajouter l’hébergement en MotorLodge ou en camping (dans des cabines, bungalows …).

Est-ce vous êtes prêt à faire et défaire vos bagages quasiment tous les jours ? De plus vous dépendrez des restaurants et cafés pour vos déjeuners et dîners, sauf dans les cabines/bungalows/appartements équipés de cuisine.

Il faut savoir que les prix en hébergement indiqués sont généralement par personne ou sur la base de 2 personnes. Et quand les tarifs sont pour deux dans les motels ou cabines en camping, il est rare d’obtenir une réduction quand on est seul (sauf dans les backpackers).

L’alimentation/restauration est en moyenne 10 à 20% moins cher qu’en France. Il est très facile de s’approvisionner en bord de route où vous trouverez des petites cabanes vendant des produits de la ferme.

Pour les frais d’essence :  le Diesel tourne autour de 149.9 $ du litre (tarif avril 2014) – il faut lire réellement 1,499 $ (0,95 €) et l’Essence Sans plomb 95 à 225.9$ le litre – lire 2,259 $ (1,40 €) mais en haute saison les prix grimpent généralement.  J’ai vu du côté de Fox Glacier et Franz Josef Village le prix du Diesel monter à 1,700 $ le litre, lieux touristiques obligent !

Allez sur le site de AA pour connaître le prix réel  juste avant de partir et réactualiser si besoin le budget (il y a possibilité de remonter en arrière pour voir d’une année sur l’autre la fluctuation des prix) : Prix Essence/Gasoil.

Un camping-car 2-3 places consomme 11 litres au 100 en moyenne. Avec le mien (qui tournait au diesel),  j’ai fait 6037 km et cela m’a coûté 866,5 Dollars soit très exactement 540 Euros (prix Mai 2014).

Le seul inconvénient, pour moi, du camping-car c’est de s’en servir dans les grandes villes car  il est très difficile de se garer et encore plus avec un long véhicule. De plus, à Auckland, Wellington ou Dunedin, le stationnement est payant à l’heure. On peut cependant trouver des parkings payants à la journée, moins chers, mais généralement ils sont excentrés des centre-villes.

camping-car

Par contre gros avantage,  on y mange (le frigo marche en permanence grâce au générateur)

camping-car

on peut s’y laver (si on prend un modèle avec douche/toilette),

camping-car

et on y dort.

Camping-Car

Les tarifs d’emplacement pour un camping-car dans un camping sont moins chers qu’une nuit dans les cabines/bungalows/appartements. Attention, les tarifs des nuitées dans les campings sont par personne et non par camping-car/emplacement.

Et  il existe deux tarifs : Powered ou Non-Powered.  On est pas obligé de prendre l’électricité si on est complètement chargé mais il faudra se passer du grille-pain, de la bouilloire électrique et du micro-onde. Difficile d’y résister si on aime le pain grillé au petit-déjeuner.

camping-car

Si vous avez des appareils électroniques à recharger comme les ordinateurs, vous devez être obligatoirement branché à l’électricité. Autrement, il vous faudra un adaptateur allume-cigare pour charger vos appareils et uniquement en roulant, jamais à l’arrêt.

De plus il vous faudra vidanger et remplir le camping-car régulièrement, tous les 2-3 jours selon la taille du véhicule et son utilisation, et il vous faudra nécessairement passer dans un camping  équipé.

Concernant la vidange du camping-car, est ce que tous les campings du DOC sont équipés ? Des lieux de vidanges sont ils facilement trouvables ?

Pour la vidange (Dump Station),  très peu de campings du DOC en dispose. Je n’en connais que 4 dont le camp de Totaranui dans Abel Tasman National Park et White Horse Hill à Mont Cook. Les campings classiques (Holiday Park, Top 10 et autres) au contraire en ont tous.

Quelques stations d’essence peuvent en avoir tout comme les villes très touristiques. Il suffira de s’arrêter dans un I-site et demander où ils se trouvent.

Selon le modèle et l’utilisation que vous en ferez, il vous faudra vidanger les toilettes, vider les eaux grises et remplir la réserve d’eau pour la douche/vaisselle tous les  2 ou 3 jours.

Les Dump stations sont repérables à ce logo.

dumpstationlogo

campermate

Si vous avez un smartphone ou une tablette, télécharger l’application Campermate.

Vous aurez la localisation de tous les dump stations mais aussi les campings (DOC, gratuits, payants ….) , les supermarchés, les stations services … les plus proches selon l’endroit  où vous serez en Nouvelle-Zélande.

Cette application m’a beaucoup servi sur place.

 

Je remercie, au passage, Adam Hutchinson, le fondateur de Campermate, pour son autorisation de mettre dans cet article leur vidéo expliquant le fonctionnement de la vidange d’un camping-car et en français s’il vous plait !

Comment se passent les recharges de gaz et de produit chimique pour WC dans les camping-cars ?
Change-t-on la bouteille de gaz ou la recharge-t-on ? Si on la change, c’est où ? Pour les produits chimiques, ça s’achète où exactement ? 

Sauf indication contraire, les bouteilles de gaz dans les camping-cars/vans sont rechargeables.

Les recharges (ou changement) se font dans les stations services et elles le font quasiment toutes. Souvent en bordure de station vous avez des petits panneaux « Bottles Gaz » signe que l’on peut recharger la bouteille. Je n’ai pas le tarif d’une recharge car je n’ai pas eu à le faire durant mes 5 semaines de voyage n’ayant pas épuisé totalement la bouteille que j’avais (de mémoire j’avais 5 kg de gaz pour mon 2 places). Attention avant de reprendre la route, il faut toujours penser à fermer le robinet de la bouteille de gaz.

Pour les produits que l’on met dans la cassette des toilettes, il en existe sous deux formes soit des Tabs (ou tablettes sous forme de berlingot) soit en bouteille.

Les bouteilles sont beaucoup plus économiques que les tabs, le prix des tabs (vendus par 10 généralement) coûtent 2 à 3 fois plus chers que les bouteilles.

Leur nom commun est Fluid Chemical Toilet for campervan  ou Tabs Chemical Toilet  for campervan.

Pour ma part, j’avais acheté une bouteille d’1 litre à la station service d’Akaora pour 13$NZ. Il m’en est resté à la fin du voyage et j’ai fait 14 vidanges avec.

Les tabs coûtaient selon les marques trouvées entre 22 et 30 $ (tarif Mars 2014). 

A chaque vidange, il faut une à deux tablettes selon le volume du contenant de la cassette de votre camping-car en plus d’un peu d’eau.

Pour info, si vous passez par un loueur, normalement il y a un petit kit de démarrage lors de la prise du camping-car avec 2 ou 4 tablettes dedans.

Cela vous laisse un peu de temps pour acheter dans un supermarché ou une station service, le produit pour la suite de votre voyage. Le loueur (c’était le cas chez United) peut vous vendre des tabs en supplément mais a des prix exorbitants comparés aux prix de supermarché ou en station service.

Attention, ce type de produits n’est pas toujours aisé à trouver dans les stations services mais plus facile en supermarché.

A mettre dans votre liste d’achat des premières courses à faire après la réception de votre véhicule et vous serez tranquille pour tout votre voyage.

Le camping sauvage est il toujours autorisé, comme il y a 25 ans, ou faut il absolument passer la nuit en zone de camping payant ?

Le « Freedom camping » est toujours autorisé en Nouvelle-Zélande mais la pratique est strictement encadrée et encore plus qu’il y a 25 ans.
Les seuls véhicules autorisés à passer la nuit hors camping privé ou camping du DOC doivent être certifiés « self-contained », c’est à dire posséder une autonomie de 3 jours en eau potable, eaux usés et toilettes.

freedom camping kapiti coast

4 Emplacements et limité à 24 heures à Kapiti Coast (Sur la SH1 entre Porirua et Levin sur l’Ile du Nord)

La réglementation diffère selon les régions et les amendes en cas de non respect des règles peuvent être lourdes.

Il y a de nombreuses régions où le « Freedom camping » est tout simplement interdit, par exemple dans la région du Coromandel mais aussi dans le Northland (Réserves et les plages).

Pour connaître la liste des sites interdits consultez le site du DOC (en anglais) : Liste Camping interdit

Il en est de même à l’intérieur de nombreuses villes. Des villes comme Queenstown et Wanaka par exemple ont banni cette pratique depuis plusieurs années et il est par ailleurs systématiquement interdit de camper à proximité des lieux touristiques.

Zones de No Freedom Camping à Queenstownno freedom camping Queenstown

Source Carte : Queenstown Lakes District Council

Il vous faudra avant chaque arrivée dans une ville vous rendre au I-Site le plus proche et se renseigner sur ce point (à Dunedin, il y a 1 endroit en pleine ville où l’on peut stationner gratuitement mais uniquement entre 22H et 7 h, donc pas forcément compatible avec le style de voyage en camping-car) ou bien vérifier à l’entrée des villes ou des comtés les panneaux indiquant si le camping libre est toléré ou pas.

Les contrôles par la police ou agents du DOC (Département of Conservation équivalent à l’ONF chez nous) sont journaliers et ce à toute heure du jour et de la nuit. Si vous vous faîtes prendre c’est 200 $ d’amende (soit 130 E) à chaque fois.

Parmi les propriétaires de smartphones qui passent leurs vacances en Nouvelle-Zélande, l’application « Campermate » n’a plus aucun secret. Que vous cherchiez un camping gratuit ou non, des toilettes publiques, les réseaux Wifi, les stations-services, toutes les installations y sont répertoriées.

Je vous conseille d’imprimer avant de partir la liste des camps DOC directement sur le site du DOC. Les tarifs vont de 3 à 20 $NZ la nuit par personne selon le type de confort et assurez-vous d’avoir l’appoint pour payer votre nuitée.

La liste des camps du DOC 

Vidéo de Campermate sur le camping sauvage en Nouvelle-Zélande, merci à Adam Hutchinson pour son autorisation.

Y-a-t-il nécessité de réserver les campings ? Il me semble difficile de savoir au jour près où nous nous trouverons ?

Pour la réservation des campings, en dehors de la Haute Saison d’été (de mi-Décembre à fin Janvier), il n’est pas obligatoire de réserver.

Les vacances scolaires des Kiwis s’échelonnent du 15 Décembre au 31 Janvier généralement voire jusqu’au 5 février dans certaines régions et à cette période, la réservation est plus qu’obligatoire.

Cela dit,  Février reste tout de même une Haute-Saison car il y a beaucoup de touristes. Vous avez le droit de ne pas réserver à l’avance mais il faudra vous attendre parfois à devoir aller plus loin (rouler 20 à 30 km de plus) pour cause de camping complet. Et cela est valable surtout dans les lieux très touristiques. Attention encore une fois de ne pas vous garer n’importe où car généralement les lieux touristiques interdisent le freedom camping et il vous en coûtera 200$ par infraction si vous vous faîtes prendre. Les agents ne font aucun cadeau sur ce point.

Certains Camping DOC sont tellement fréquentés en Haute-Saison qu’il est obligatoire de réserver (par internet ou par téléphone) c’est le cas du camp DOC de Totaranui à Abel Tasman (il y a un dump station dans celui-ci).

Pensez-vous qu’il soit nécessaire de louer un GPS ?

Le GPS est utile uniquement dans les grandes villes comme Auckland et Wellington où c’est effectivement très compliqué de s’y retrouver par contre ailleurs en Nouvelle-Zélande, il est très très difficile de se perdre. Aussi, et ce n’est que mon avis, il n’est pas absolument nécessaire de louer un GPS.

Une bonne carte routière suffit largement comme le Kiwimaps Travellers Road Atlas qui coûte 25 à 30 $NZ.

kiwimaps-NZ Road Atlas

Normalement une carte est fournie par le loueur. Et il vaut bien mieux s’arrêter dans les I-sites (sites d’informations) pour prendre les cartes locales que de payer 10$ par jour de location du GPS. Prix journalier qui n’est pas justifié à mon humble avis par rapport à l’apport qu’il peut avoir sur place.

Pour ma part, j’ai pu emporter mon GPS personnel. Si l’on possède un modèle GARMIN dans la gamme « Nuvi », il existe une carte routière de NZ sur internet, téléchargeable et entièrement gratuite sur NZOPENGPS.ORG  (en anglais).

NZ-30-04-2014-021

Si vous avez un smartphone avec la fonction GPS, emmenez-le (penser à le débloquer avant de partir), acheter une carte SIM chez Vodafone, Spark ou tout autre opérateur les prix sont extrêmement compétitif même en pré-payé.

 Faut-il acheter ou louer ?

Si vous voyagez moins de deux mois, ce sera une location. Il faut du temps pour trouver le bon véhicule qui vous convient et surtout le revendre ensuite. Si vous tombez en panne, selon le type d’assurance que vous aurez pris, c’est généralement le loueur qui prendra en charge les frais de dépannage et de réparations.

Passé deux mois, il peut être intéressant de comparer le prix de la location et le prix à l’achat d’un camping-car (ou un van) et de peser le pour et le contre.  Attention la revente en Hiver est plus difficile qu’au début de l’été, le marché des vans étant saturé par les WHV qui retournent chez eux.

N’ayant pas étudié l’option de l’achat, je ne vous en dirais pas plus. Cependant, si vous envisagez cette option, je vous vous conseille de lire :

* l’excellent article de Seth et Lise sur Acheter un van en Nouvelle-Zélande 

* ou l’excellent dossier de pvtistes.net sur La location de van en Nouvelle-Zélande.

J’ai lu sur des forums que des voyageurs avaient eu des problèmes de compatibilité avec la prise allume cigare de leur véhicule, j’ai retenu le même véhicule que vous, avez-vous eu des problèmes ? Je compte connecter mon GPS, un iphone et un convertisseur de tension pour un PC.

Le camping-car dispose d’une seule prise allume-cigare de 12V

Je n’ai eu aucun souci de mon côté pour recharger les petits appareils comme le GPS, le téléphone Portable, la batterie de mon reflex ou la tablette juste en utilisant un adaptateur USB allume-cigare.

J’ai un belkin avec 2 ports USB ainsi je pouvais brancher mon GPS dessus et charger le téléphone ou la tablette en même temps tout en roulant.

belkin-allumecigare-usb

Pour mon netbook, j’avais la chance d’avoir déjà (en plus du chargeur secteur classique) le câble allume-cigare propre à la marque.

netbook hp mini

Pour ce qui est du convertisseur de tension pour un PC, malheureusement, je ne peux vous aider sur ce point car je n’ai pas en ma possession ce type d’adaptateur pour allume-cigare.

Dans mon camping-car 2 places, la prise allume-cigare de 12 volt n’était (pour moi) pas bien située sur le tableau de bord (flèche rouge sur la photo ci-dessous) donc attention pour les objets volumineux qui peuvent bringuebaler sur le sol si l’on a pas le siège passager à disposition.

allume-cigare-camping-car-position

 

Si vous vous branchez à l’électricité dans les campings (ou dans les backpackers), voici comment se présente une prise électrique en Nouvelle-Zélande.

prise electrique en NZ

Il vous faudra avoir un adaptateur de voyage électrique universel disposant des fiches Australiennes ou Américaines.

adaptateur electrique universel

Ce sont les 2 fiches sont en biais en mode USA/AUST sur la photo ci-dessus.

 Mon adaptateur électrique a plus de 10 ans, mais vous pouvez encore trouver le même modèle aujourd’hui avec un port USB intégré en plus.

Dans le camping-car, de mémoire, il y avait au moins 3 prises électriques libres : deux côté frigidaire (pour brancher la bouilloire et le grille-pain en même temps par exemple) et un côté salon/couchage contre le mur de la douche côté penderie.

En utilisant cet adaptateur universel, je pouvais ainsi recharger tous mes appareils la nuit en dormant. Pour mon netbook, j’utilisais plus souvent le chargeur secteur classique, plus rapide à recharger que par le câble allume-cigare.

ATTENTION, il est impossible de se servir de ces prises électriques en roulant ou en étant à l’arrêt en camping-sauvage (non branché à l’électricité).

J’ai une question sur la possibilité d’avoir internet partout avec une carte ou une clé spécifique type modem USB branché directement à l’ordinateur. Je crois que ça nécessite une carte SIM d’un opérateur local. Aviez-vous ce type de connexion ? Si oui, comment doit-on procéder pour s’équiper et quel est l’opérateur que vous nous conseilleriez ?

Vous pouvez bénéficier du WiFi gratuit dans les bibliothèques, quelques I-sites, le musée de Te Papa à Wellington, voir même dans des lieux publiques comme les quais de Wellington (accès pour 30 minutes après quoi l’accès est automatiquement résilié, il suffit de se reconnecter un peu plus loin et pour à nouveau 30 minutes), dans les centre-villes d’Auckland, de Rotorua et Dunedin.

Quelques cafés et restaurants offrent une connection si vous consommez.

Les hotspots Wifi se trouvent généralement uniquement dans les grandes villes, et peuvent être sporadiques dans le reste du pays.

Autrement, si on veut être libre de ses mouvements, il existe effectivement des clés 3G ou carte sim seule à mettre dans son téléphone. Je ne peux pas vous conseiller quel opérateur prendre, tout dépend de l’utilisation que vous comptez en faire.

Peut-être que vous avez déjà un téléphone qui peut faire office de modem/Hotspot wifi  ou une clé 3G ?  Vous pouvez acheter des forfaits de données qui expirent au bout d’un certain temps. Attention de bien débloquer votre téléphone ou votre clé 3G avant de partir pour pouvoir reconnaître la carte sim Néo-Zélandaise.

Il faut prendre donc le temps de regarder et de comparer les tarifs, ainsi que la couverture du réseau disponible avant de partir. Et surtout, il faut bien lire les conditions de validité des Datas généralement le forfait est valable un mois, et il faut recharger ensuite.

Les forfaits se nomment généralement « Prepay Data » USB modem etc  et se trouvent pour la plupart dans la rubrique Mobile et sous rubrique Mobile Broadband

Une fois l’opérateur choisi, localisez le magasin le plus proche depuis chez vous, notez son adresse et allez le voir le jour de votre arrivée sur le sol Néo-Zélandais.

Voici les  3 opérateurs principaux qui proposent des forfaits sans abonnement carte sim seule ou Clé 3G.

Spark (ex Telecom NZ)

Vodafone

2degrees

Lors de mon deuxième voyage, Vodafone avait une meilleure couverture que NZ Telecom (aujourd’hui Spark), aussi j’avais acheté une clé 3G chez Vodafone (à l’aéroport de Christchurch). Je disposais pour 69 NZ$ de 2GB de datas inclus (rechargeable) et valable 2 mois. Ce forfait n’existe apparemment plus aujourd’hui.

cle 3g vodafone

Grâce à cette clé 3G, j’avais accès à mes mails mais aussi à Skype pour donner des nouvelles à la famille. Je m’en servais très rarement pour charger des photos.

Cela dit, attention, le réseau 3G n’est pas aussi étoffé que chez nous en France. Il y a encore de très nombreux endroits où le réseau n’existe tout simplement pas.

Il m’est arrivé, dans le Tongariro National Park notamment, de ne pas pouvoir me connecter pendant 3 jours. Je n’en avais pas besoin donc çà allait sinon il faut se rabattre sur les bibliothèques. Donc soyez en bien conscient. Profitez-en plutôt pour couper avec le téléphone et internet, il y a tellement de belles choses à voir en NZ …

Article écrit le 19 Février 2015 et mis à jour le 20/09/2015

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

15 réponses à Le camping-car en Nouvelle-Zélande – Mode d’emploi.

  1. Raphaël dit :

    Bonjour Nath,
    Je reviens vers vous pour une question sur le camping car,
    j’ai lu sur des forums que des voyageurs avaient eu des problèmes de compatibilité avec la prise allume cigare de leur véhicule, j’ai retenu le même véhicule que vous, avez-vous eu des problèmes ? je compte connecter mon GPS, un iphone et un convertisseur de tension pour un PC.
    Merci d’avance
    PS: En attente des deux dernières étapes de votre Road Trip c’est comme pour les bonnes séries on est impatient d’avoir la suite et fin.
    Raphaël
    Raphaël

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Bonjour Raphaël

      Question très pertinente pour l’électricité. Je vais vous répondre sous peu en y ajoutant votre question dans l’article ci-dessus.

      La suite du voyage arrive 🙂

  2. Gégé et Lily dit :

    Bonjour Nath,
    Nous partons en janvier pour deux mois en NZ (arrivée Christchurch départ Auckland) et nous avons réservé un camping-car. J’ai une question sur la possibilité d’avoir internet partout avec une carte ou une clé spécifique type modem USB branché directement à l’ordinateur. Je crois que ça nécessite une carte SIM d’un opérateur local. Aviez-vous ce type de connexion ? Si oui, comment doit-on procéder pour s’équiper et quel est l’opérateur que vous nous conseilleriez ?
    Merci d’avance pour votre réponse et pour votre blog qui est extraordinaire.
    Lily

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Merci Lily pour vos compliments

      Votre question est pertinente aussi je vous réponds directement au bas de l’article 😉

      Bon voyage en NZ, je vous jalouse …

      Nath

  3. Sebastien dit :

    Bonjour Nath,

    merci pour tous ces récits de voyages forts intéressants.

    Ayant passé 4 semaines en Nouvelle Zélande également en camping car j’ai une experience légèrement différente à partager concernant les valises.
    Nous avions également un camping car United très similiare au tien mais peut-être un toute petit plus long s’agissant d’un modèle 2+1 (étant donnée que nous
    voyagions avec notre bébé de 6 mois). Nous avions 2 valises, une Samsonite dure et une Delsey molle mais tout de meme de forme statique
    et nous avons réussi à les caser sans soucis et sans qu’elles nous encombrent ! L’un rentrait dans l’autre et de cette façon elles avaient de la place.
    Il nous a suffit de laisser le lit en position lit tout le voyage, et nous avons pu ranger les 2 valides sous le lit en quinconce avec l’endroit ou ranger la table
    et les chaises, nous n’avons pas eu de problème pour rentrer sortir quotidiennement table et chaise par l’arriere de cette façon.

    Petite question par contre: grand nombre de tes articles ont « disparus » ou tout du moins sont vides, surtout pour ton voyage de 2010. Un soucis technique ?
    Par exemple les articles sur Lake Matheson Walk, Auckland (2010), Orakei Korako – Turangi sont tous vides.
    Mais c’est le cas pour un très grand nombre d’articles malheureusement.
    Dernière chose: tu n’as jamais terminé ton récit de 2014, une raison à cela ?

    Nous retournons en Nouvelle Zélande dans 3 semaines, toujours en camping car et avons découvert sur ton site pleins de choses à faire, merci!

    Seb

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Bonjour Seb

      Merci pour ton commentaire et pour ton retour d’expérience concernant les valises. Le modèle 2+1 est sensiblement différent du 2 places en terme d’ergonomie (il mesure 7 mètre contre 6 pour le 2 places).

      Non ce n’est pas normal que les articles ne s’affichent pas et je vais y regarder de plus près. (problème résolu en partie et lié à un plugin pour les vidéos qui n’est plus compatible. En attendant de résoudre ce problème, les vidéos ne sont plus visibles) Merci de me l’avoir fait remonté en tout cas !

      Pour la fin du récit 2014 , je n’ai pas jugé intéressant de parler du retour en avion entre Auckland et Paris même si c’est plus rapide qu’à l’aller. Par contre la valise pesait 29,4 Kg au retour 🙂

      et Bon voyage en NZ !

  4. paulinde dit :

    bonjour,
    avant tout merci pour ce blog
    nous avons choisit la nouvelle Zélande pour notre voyage de noce. nous pensons partir mi février pour 3 semaines.
    nous avons demandé un devis chez nouvellezélande voyage nous attendons le retour. ya t’il dautre site qui propose une location de van ou camping car?
    que nous conseillez vous de voir? 3 semaines c long mais tres court a la fois, nous ne pourrons malheureusement pas tout voir tout faire. mon mari est un fan de peche, il a prevu de prendre sa canne. nous pensons voir les grandes villes mais tres rapidement pour pouvoir apprécier le coté nature

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Bonjour,

      Outre Nouvelle-Zélande Voyages, Frogs in NZ propose également la location de van ou de camping-car.

      Sinon vous pouvez essayer directement auprès des loueurs locaux dont vous avez la liste dans mon article :
      Tarif Journalier 2015-2016 d’une location d’un camping-car

      Pour la pêche, c’est une très bonne idée mais il vous faudra obligatoirement un permis de pêche en tant que Non Résident néo-Zélandais.
      Vous aurez tous les renseignements sur ce site (en anglais) : Fish and Game New Zealand.

      Je ne peux pas vous conseiller un circuit précis pour 3 semaines, je ne connais pas vos goûts ni intérêts.
      Vous pouvez déjà vous faire une idée d’un circuit en consultant mes deux circuits déjà effectués. Il y a probablement des lieux qui vous donneront plus qu’envie que d’autres.
      Cela dit si vous n’avez que 3 semaines je vous conseille vivement de ne faire qu’une seule île.

      Bonne année 2016 !

      Nathalie

  5. Maxime LD dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet excellent article.
    Nous partons d’ici une quinzaine de journées pour la Nouvelle Zélande et hésitons encore sur le type de véhicule. Nous nous étions orientés vers une voiture style « break » afin de pouvoir juste mettre un matelas dans le coffre mais votre article sur les campings-cars et ceux trouver sur les vans suscitent notre intérêt.
    De quoi se poser la question durant les 36 heures de voyage.
    Maxime

  6. Jean-Michel A. dit :

    sympa ton blog nathalie, et surtout très interessant pour des sexagénaires qui partiront fin septembre retour fin octobre , j’ai regardé les prix d’avion Fly emirates propose un prix à 1000 euros mais arrivée à AUCKLAND , nous envisageons de louer un camping car , sur le plan de l’organisation du périple cela pose t-il un problème de démarrer de ce côté ?
    Bonne année à tous

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Bonsoir Jean-Michel

      Merci pour votre compliment.

      Il n’y a aucune contre-indication à démarrer votre périple à Auckland plutôt qu’à Christchurch mais parfois les loueurs de camping-cars et vans font des remises sur la location dans le sens Christchurch – Auckland (ce qui a été le cas pour moi lors de mon second voyage) car généralement les voyageurs font Auckland – Christchurch et ils leur faut bien remonter leurs véhicules sur Auckland.

  7. Robert dit :

    bonjour Nath,

    Merci pour ton article qui est très clair, précis et bien illustré.

    je voudrais connaitre le permis de conduire utile en NZ et qu’est ce qu’il faudrait savoir pour conduire le camping car?

    Val

    • Nath la Globe-Trotteuse dit :

      Merci pour votre message,

      Pour pouvoir conduire un camping-car en NZ vous devez être en possession de votre permis national et celui-ci devra obligatoirement être accompagné du permis de conduire international qu’il vous faudra demander auprès des instances locales (Préfecture et sous-préfecture pour la France ou auprès de L’Association canadienne des automobilistes (CAA) pour nos amis canadiens) j’ai fait un article sur ce permis international : Le permis de conduire international

      Pour ce qui est de conduire le camping-car j’en ai parlé lors d’une interview que j’ai donné pour KIWIPAL et qui fait l’objet de la question n° 4 à lire ici : Le road-trip camping-car de Nathalie (un mois)

      A votre disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge