Auckland – Fin de location du camping-car

Share Button

Vendredi 2 Mai 2014 – Mon road-trip est terminé et il me faut rendre le camping-car au dépôt avant 14 heures.

Je profite de la possibilité de pouvoir rester jusqu’à 10 heures (heure maximale pour libérer l’emplacement au Avondale Motor Park) pour faire le ménage et laver l’intérieur du camping-car.

Avondale

En principe, lorsque vous louez un camping-car, vous devez le rendre aussi propre que vous l’avez pris au départ (surtout si vous tenez à récupérer votre caution de ménage/essence de 150$ NZ – lire l’article au départ de Christchurch).

Une fois le ménage fait, je ne quitte pas le camping sans utiliser, pour la dernière fois, le dump station pour vider et nettoyer la cassette des WC, vidanger les eaux grises et remplir le réservoir d’eau propre.

Maintenant où laver l’extérieur du camping-car ?

A cause de sa hauteur (2 mètres 80 pour le 2 places et 3 mètres 25 pour les 4 places et 6 places) pas facile de le laver quand il est impossible d’utiliser les stations de lavage dans les stations services, où la hauteur max autorisée est généralement de 2 mètres. Il y a une solution si vous êtes à Auckland. Il suffit d’aller dans une station de lavage pour voitures et camions.

Le WashWorld St Lukes, en face du centre commercial Westfield St Lukes, fera l’affaire dans le quartier de Mount Albert. Il est situé au 57 St Lukes Road à 5 kilomètres du camping Avondale Motor Park.

avondale - st lukes washworld

Il existe une dizaine de  programmes disponibles à la borne de lavage, aussi munissez-vous de nombreuses pièces de monnaie de 1 ou 2 $NZ  (seules pièces utilisables sur les bornes – vous pourrez en obtenir avec un billet au distributeur de pièces si besoin).  La durée des programmes diffèrent les uns des autres et sont suffisantes pour une voiture mais pas pour les grands véhicules où plusieurs passages d’un même programme vous seront nécessaires.

washworld - auckland

A mon simple avis, les principaux programmes que vous aurez à utiliser seront les suivants :

Low Pressure Pre-Soak :  programme de pré-trempage avec un savon concentré pour adoucir la crasse et la saleté de la route, utile avant d’utiliser le programme Moussant avec l’aide de la brosse. Attendre quelques minutes avant de passer au programme suivant.

High Pressure Soap : programme de lavage Haute Pression (avec plus d’eau et moins de savon) pour la saleté en général, poussières et la boue.

Foaming Brush : programme Brosse Moussante. La brosse conçue avec un long manche est très pratique pour le nettoyage du  toit.

Rinse :  programme rincage haute pression.

Bien évidemment, il vous faudra 2 à 4 passages d’un même programme à la suite (le moussant et le rinçage par exemple) pour bien nettoyer entièrement votre camping-car et les minutes défilent très vite si on ne surveille pas la durée du programme qui est toujours trop courte à notre goût.

Pour le programme moussant, si vous avez un deux places, un conseil faite d’abord la moitié du camping-car avec un passage de programme moussant. Une fois le programme terminé, continuez d’étaler la mousse et de frotter au maximum sur cette même moitié, n’oubliez pas le toit qui demande un peu de dextérité. Lancez un deuxième programme moussant sur l’autre moitié et refaire la même opération. Ainsi vous éviterez peut-être comme moi de devoir lancer un 3ème programme moussant pour pas grand chose et économiser un dollar pour un passage supplémentaire de rinçage. 

En tout, j’en ai eu pour une dizaine de dollars et cela m’a pris une bonne heure.

Dernière étape avant de rendre le camping-car, remplir pour la dernière fois le réservoir d’essence et les stations services ne manquent pas à Auckland.

road avondale - depot

Heureusement que j’ai mon GPS pour circuler et sortir de la ville, on s’y perd assez facilement, et rejoindre le dépôt du loueur situé à 16 kilomètres et 25 minutes du camping au 36 Richard Pearse Drive à Mangere (3,5 km de l’aéroport d’Auckland).

Je ne me presse pas et je profite au maximum de mes derniers moments au volant de mon camping-car pour regarder les paysages alentours.

united-depot-auckland

Dépôt loueur – Mangere – Auckand

Après avoir déposé mon camping-car sur le parking et rendu les clefs au comptoir, c’est une navette gratuite, affrétée par le loueur, qui m’emmène à l’hôtel Ibis Budget où j’ai réservé ma nuitée avant mon départ (35 Euros la nuit avec petit-déjeuner et connexion WI-FI compris – tarif Mars 2014 via booking.com).

ibisbudget-auckland-airport

Idéalement situé à 15 minutes à pied du terminal international des départs, il m’évitera ainsi de prendre la navette demain matin  (la navette est payante – 6$ en Mai 2014 – pour à peine 1 km à pieds).

ibisbudget-auckland-airport-marche

Quelques hôtels proposent un transfert gratuit mais ils sont tous excentrés de l’aéroport et sont situés pour la plupart à Mangere (entre 3 et 5 km de l’aéroport).

L’hôtel est très fréquenté par les équipages et personnels de nombreuses compagnies aériennes qui atterrissent à Auckland. Ma chambre donne sur l’aéroport et la literie est très bonne.  Fenêtre fermée, on n’entend rien, pas même le bruit des avions qui décollent sans discontinuer.

Ibis Budget Auckland airport

Il est déjà presque 15 heures. Je n’ai pas du tout envie de faire la valise et m’assurer que tout ce que je vais rapporter en France rentre bien dedans, sans dépasser les 30 kilos autorisés.

Auckland Airport

A part se promener à l’intérieur de l’aéroport, qui s’est refait une petite beauté au passage,  et regarder les avions décoller, il n’y a pas grand chose à faire ni à voir mais heureusement ce ne sont pas les cafés et les boutiques qui manquent pour tuer le temps.

Auckland Airport

Dans le hall des départs on peut y admirer un superbe avion suspendu, un Percival Gull Six, monoplace qui fut piloté par une femme mondialement connue dans le monde de l’aviation et néo-Zélandaise, Jean Batten (1909-1982).

Auckland Airport

C’est elle qui effectua en 1936 le premier vol solo à bord de cet appareil, reliant l’Angleterre à la Nouvelle-Zélande. Elle n’avait que 26 ans !

Auckland Airport

Je profite de ma petite balade à l’aéroport pour également repérer l’endroit où je pourrais contrôler le poids de ma valise demain matin avant l’enregistrement.

Auckland Airport

Dernier dîner néo-zélandais au Szimpla Gastro Bar, au rez de chaussée de l’hôtel Ibis Budget.

Szimpla Gastro Bar - Auckland Airport

C’est dans un cadre insolite et presque bondé que je m’installe au milieu de vieux journaux de tricots, style « Mode et Travaux ».

NZ-2014-AUCKLAND AIRPORT-004

Impossible pour moi de finir mon voyage sans manger un dernier burger. Leur Szimpla Beef Burger est gargantuesque !

Szimpla Gastro Bar - Auckland airport

Accompagné d’un  Wild Side Cider – Strawberry & Lime, un cidre à la fraise et au citron, l’étiquette sur la bouteille est super sympa.

Je l’avais déjà vu dans les rayons des supermarchés sans jamais oser y goûter. C’est le barman qui me l’a conseillé et il a bien fait !

Wild Side Cider est une marque 100% kiwi  très récente (2006) et utilise uniquement des produits naturels issus de différentes régions de Nouvelle-Zélande.

Wild Side Cider

Il existe plusieurs saveurs, la prochaine fois que je reviendrais en NZ, je n’hésiterais pas une seconde à les essayer, surtout la Feijoa & Passionfruit.

wild side cider nz

En dessert, je craque pour une succulente glace à la vanille avec des myrtilles.

Szimpla Gastro Bar - Auckland airport

22h30 – Il est temps de remonter dans ma chambre et de faire enfin cette valise …

A suivre : retour Auckland – Paris

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge