Egmont National Park : Wilkies Pools Loop Track et Dawson Falls

Share Button

21 avril 2014  – Lundi de Pâques, debout à 8 heures, une petite grasse matinée bien méritée après la longue route d’hier. Je repars au Dawson Falls Visitor Centre.

En cours de route, à l’approche de la ville de Manaia, une bonne odeur de pain grillé flotte dans mon camping-car. C’est bizarre d’autant plus que je n’ai pas utilisé mon grille-pain depuis quelques jours ?!?!

Complètement induite en erreur et désorientée par cette odeur, je m’arrête au bord de la route pour vérifier si il n’y a pas un problème à l’intérieur de mon camping-car.

Rien à l’intérieur, aurais-je plutôt un problème de freins ou autre ? C’est en sortant du véhicule que ma petite inquiétude disparaît : la sensation olfactive du bon pain grillé est décuplé une fois dehors, c’est complètement hallucinant !

Manaia

Quelques centaines de mètres plus loin, j’aperçois deux brioches en 3D montées sur un panneau : « Welcome to Manaia  the Bread Capital ». 

Manaia

Voilà l’explication ! La ville est embaumée de cette douce odeur et désoriente malicieusement le moindre touriste de passage !

Manaia

La petite ville de Manaia est la plaque tournante de l’industrie de la boulangerie, et se présente comme la «capitale de pain». La petite boulangerie familiale d’Alfred Yarrow, originaire de Turakina, au Sud de Wanganui, a déménagé à Manaia en 1923. Et depuis 2009, l’entreprise fonctionne 24h sur 24 et 7 jours sur 7, en fournissant une large gamme de pains, pains spéciaux, pains, croissants, biscuits fins et autres produits à de grands supermarchés dans toute la Nouvelle-Zélande.

Je peux reprendre sereinement ma route, non sans avoir une subite envie de manger un croissant.

Sur la route, longue de 18 kilomètres, pour rejoindre le Dawson Visitor Centre, j’ai « à la queue leu leu » sans discontinuer les conditions météo suivantes :

un grand soleil, puis une grosse giboulée, et enfin un arc en ciel.

On the Road  TaranakiEt rebelote un grand soleil, puis une grosse giboulée, et un arc en ciel …

Je n’ai jamais vu autant d’arcs en ciel de toute ma vie en une seule matinée !

Le Mont Taranaki est toujours invisible, caché, enveloppé sous un grand manteau nuageux jusqu’à ses pieds.

Taranaki

Mont Taranaki, où est-tu ?

Taranaki est un volcan, le seul de la région du Egmont National Park, et culmine à 2518 mètres. Les Moaris l’appellent Taranaki « la montagne qui brille »  En effet par beau temps, ses pentes sont ceinturées d’une végétation luxuriante qui s’arrêtent à mi-hauteur du volcan et au-dessus, jusqu’au sommet, c’est de la roche et de la neige qui brille au soleil. La légende veut qu’il soit éloigné du volcan Tongariro, ayant perdu son combat contre ce dernier lors d’une bataille.

 Source Carte : Doc.govt.nz

Source Carte : Doc.govt.nz

Le Dawson Falls Visitor Centre est exceptionnellement ouvert (probablement à cause du Lundi de Pâques) et j’ai la confirmation que le sentier de Fanthams Peak, que j’avais prévu de faire, m’est refusé aujourd’hui car il neige à son sommet à 2000 mètres, et de ce fait, je n’ai pas l’équipement adapté.

Dawson Falls Meteo

Je demande au Ranger, la personne derrière le guichet (je ne pense pas qu’on les nomme ainsi, mais c’est le seul mot qui me vient à l’esprit pour qualifier un responsable du Department Of Conservation), si le Wilkies Pools Loop track est faisable avec le temps qu’il fait aujourd’hui. Il se lève et regarde par dessus le guichet mes chaussures (j’ai mes grosses chaussures de marche aux pieds). Il me répond qu’il y a deux passages de gué et l’eau est bien montée ces derniers jours mais avec vos bonnes chaussures, c’est bon vous pouvez y aller.

Je ne sais pas si il regarde systématiquement les chaussures de tout le monde lorsque l’on se renseigne sur les tracks du coin mais il m’a fait bien rire. Il me demande d’où je viens, qu’est ce que je fais comme circuit en NZ etc … L’hospitalité Kiwi par excellence !

Le Wilkies Pools Loop track commence à partir du parking à 100 m au-dessus du centre d’accueil Dawson Falls (à l’endroit où est garé mon camping-car sur la photo ci-dessous).

Dawson Falls Visitor Centre

10 heures, la pluie se calme et les nuages laissent passer un petit rayon de soleil. C’est parti !

Wilkies Pools Loop Track

La première partie du track, jusqu’au premier gué, est extrêmement facile.

Wilkies Pools Loop Track

C’est un sentier fait pour tout le monde équipé de simple baskets, et même pour les personnes en fauteuil roulant !

Pour ces derniers, une aide leur sera nécessaire car cela monte légèrement jusqu’au bout (100 mètres positif sur 1,2 km).

Promenade dans une forêt subalpine, la végétation explose de toute part. Mousses et fougères se taillent la part belle au sol …

Wilkies Pools Loop Track

et les lichens occupent les branches d’arbres en hauteur.

Wilkies Pools Loop Track

Une grosse giboulée tombe le temps de traverser cette forêt, puis je longe la rivière sur un pont en bois.

Wilkies Pools Loop Track

L’eau, qui descend directement du sommet du Mont Taranaki, résonne d’un doux son qui éveille tous mes sens.

Wilkies Pools Loop Track

Le soleil resurgit quelques minutes. Les cabbage trees s’égouttent, les fleurs sont malheureusement fanées.

Wilkies Pools Loop Track

Puis après 1,2 km de marche, c’est à nouveau sous une grosse giboulée que j’arrive aux fameuses Wilkies Pools.

Wilkies Pools Loop TrackUn panneau nous indique que les piscines naturelles sont formées par l’action de l’eau et du gravier. En été, on peut être tenté de se baigner ici (c’est paraît-il très bref, mais très rafraîchissant !).

Wilkies Pools Loop track

Dans l’autre sens, on aperçoit à peine la vallée, nous sommes à 995 mètres d’altitude.

Wilkies Pools Loop track

Ici soit vous rebroussez chemin soit vous poursuivez le Wilkies Pools Loop track en passant le gué.

Wilkies Pools Loop track

L’eau est glacée ! Je traverse ce passage délicat sans problème.

Wilkies Pools Loop Track

La suite du sentier qui se présente devant moi est très sauvage, comme j’aime me retrouver dans cette nature !  A partir d’ici c’est obligatoire d’avoir de bonnes chaussures de marche.

Wilkies Pools Loop Track

Le sentier est très humide, même les escaliers sont remplis d’eau !

Wilkies Pools Loop Track

Et par endroits vous avez d’énormes blocs de pierre, attention çà glisse !

Wilkies Pools Loop Track

Le sous bois me protège de la pluie qui tombe irrégulièrement.

Puis je m’arrête devant ces magnifiques petites cascades.

Wilkies Pools Loop Track

Cela vaut vraiment le coup de venir s’y balader même s’il pleut, c’est un lieu absolument paradisiaque !

Wilkies Pools Loop Track

Puis je retrouve la rivière en contrebas d’un pont en métal.

Wilkies Pools Loop TrackPassage délicat du deuxième gué : heureusement que mes chaussures sont imperméabilisées Gore-Tex car les rochers sont submergés !

Wilkies Pools Loop Track

Pas si évident que cela de trouver un passage sans mouiller ses chaussures.

Wilkies Pools Loop Track

Une fois de l’autre côté de la rive, je repars à nouveau dans la forêt et une éclaircie éclabousse la flore d’une lumière éblouissante !

Wilkies Pools Loop Track

Les feuilles pleurent des gouttelettes brillantes et ces dernières s’écrasent parfois sur mon visage à peine caché par ma capuche.

Wilkies Pools Loop Track

Puis retour sur le sentier principal, menant au Dawson falls Visitor Centre, où je termine ma marche sous une pluie diluvienne !

Dawson Falls Visitor Centre

Une petite heure pour faire cette très sympathique boucle de 2,6 kilomètres.

J’attend à l’abri que la pluie se calme un peu et j’enchaîne avec Dawson Falls via Kapuni Loop Track (900 m et 25 minutes aller simple) plutôt que passer par la route directe.

Dawson Falls Track

Au fur et à mesure que l’on s’enfonce dans la forêt, on se croirait presque dans un épisode du seigneur des anneaux.

Dawson Falls

C’est tout simplement magnifique mais alors qu’est ce que c’est inondé !

Dawson Falls

Que des mares et des escaliers remplis d’eau tout le long de la marche.

Dawson Falls

On longe ensuite la rivière Kapuni sans soupçonner qu’un peu plus loin, se jette une magnifique cascade.

Dawson Falls

L’atmosphère est très agréable, il pleut pourtant très fort mais la canopée me protège.

Puis s’ensuit une longue descente d’escalier, rendue très glissante par la pluie, jusqu’à la base de la très belle cascade Dawson Falls, haute de 18 mètres.

Dawson Falls

Je profite d’une petite accalmie pour me faire prendre en photo et je renvoie la balle au joli couple avec leur appareil photo.

Dawson Falls

Je remonte l’escalier avec ses marches inégales « casse-gueule », même la rambarde en bois glisse !

Dawson Falls

Je récupère le sentier principal en hauteur et admire  la cascade de plus haut sous une pluie diluvienne (je pèse mes mots !) qui durera en tout et pour tout deux minutes.

Dawson Falls

La nature explose derrière avec le petit rayon de soleil qui resurgit.

Dawson Falls

C’est complètement Awesome !  (Je dis souvent Awesome et c’est le mot également que j’entends un peu partout ici devant un paysage à couper le souffle).

Sur le chemin du retour, je m’arrête quelques minutes au Power Station.

Dawson Falls

C’est un des plus anciens générateurs d’électricité encore en activité en Nouvelle-Zélande.

Wilkies Pools loop et Dawson Falls Tracks  -Garmin

Wilkies Pools loop et Dawson Falls Tracks -Garmin

Dans ce magnifique parc national d’Egmont, j’aurai fait 2 magnifiques marches d’une heure chacune, le tout sous un mont Taranaki complètement caché par les nuages. Tant pis ce sera pour une autre fois pour un prochain voyage ou bien peut-être que je le verrai depuis le Tongariro National Park demain ?

Je reprend la route pour rejoindre le Tongariro National Park pour ma prochaine étape.

A suivre : On the Road : la SH43 « Forgotten World Highway »

 

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge