Abel Tasman National Park – Abel Tasman Coast Track entre Totaranui et Separation Point

Share Button

14 Avril 2014 – Il pleut toujours lorsque je me lève à 7 h et il fait à peine 10°c dehors. Difficile de prévoir quoi faire par ce temps même avec un circuit pré-établi.

Après un rapide petit-déjeuner et rangement du camping-car, je décide quand même de respecter mon planning et de me rendre à Totaranui dans le splendide Abel Tasman National Park.

Il faut une bonne heure de route pour faire les 32 kilomètres entre Takata et le camp du DOC de Totaranui en camping-car.

road takata totaranui

Les 10 derniers kilomètres se font sur une gravel road très sinueuse,  si bien que je prie pour ne croiser personne en face car à certains endroits on ne passe pas à 2 en même temps (et je n’ai pas envie de reculer avec mon grand camping-car à cause du ravin !).

Abel Tasman National Park

Je n’ose même pas imaginer l’été en haute saison, lorsque tout le monde vient randonner, cela doit bouchonner sévère !

Abel Tasman National Park est l’un des 14 parcs nationaux de Nouvelle-Zélande mais avec ses plages et lagunes aux eaux turquoises, il est le plus connu au monde.

A mon arrivée au Camp ground DOC de Totaranui, le camping est quasi désert.

Totaranui Camp Ground DOC

Avant de partir en rando sur Abel Tasman Coast Track , je passe file d’abord à la Hutte du DOC de Totaranui pour prendre un plan et me renseigner sur l’horaire des marées.

Malgré le panneau sur la porte disant qu’ils seront de retour à 9h00, c’est fermé (il est 9h45). On peut tout de même regarder les horaires des marées : marée basse à 15h06 ; ainsi que la météo qui date de deux jours :

Totaranui Camp Ground DOC meteo

Soudain deux rangers arrivent en voiture alors que je m’apprêtais à partir randonner grâce à une copie de la carte que j’avais imprimé en France (être prévoyant çà a du bon !), ils n’ouvrent pas la hutte mais ne font que mettre à jour la météo, contrôler les campeurs  et vider la honesty box. Je leur pose une question à propos de la météo et apprends que la tempête attendue arrivera dans 2 ou 3 jours sur l’Ile du Sud, qu’elle va d’abord traverser toute l’Ile du Nord.  Ils me disent qu’à cette saison, la hutte n’est quasiment  jamais ouverte.

Source carte : greatwalks.co.nz

Source carte : greatwalks.co.nz  téléchargeable ici

Ils ont été super sympas d’aller quand même ouvrir la hutte juste pour aller me chercher le plan de la rando. Et qu’au vue du bulletin météo mis à jour, je n’ai pas du tout intérêt  à rester sur la région d’Abel Tasman demain, ni après-demain, c’est de la pluie en abondance qui doit tomber. Grâce à ces infos, je prends le temps d’enregistrer seulement une seule nuitée (au lieu de trois comme je le prévoyais lorsque j’ai préparé mon circuit) et donne l’enveloppe au ranger, et je mets mon reçu sur mon tableau de bord dans le camping-car.

C’est sous un drizzle tenace (crachin en anglais) et quelques showers (averses) que je vais effectuer une partie de la Abel Tasman Coast Track, l’une des 9 Great Walks de Nouvelle-Zélande.

Il est 10h00, c’est parti pour une boucle Totaranui – Separation Point avec au retour un raccourci via Headlands Track afin d’emprunter le gué qui est accessible uniquement à marée basse.

Abel Tasman Coast Track - map

Impossible de passer le gué à cette heure-ci.

Abel Tasman Coast Track - Totaranui

Je prends alors le tracé « High Tide » de l’Abel Tasman Coast Track au départ de la Hutte du DOC.

Abel Tasman Coast Track

Ce sentier me mènera à Anapai Bay puis Anatakapau Bay et enfin Separation Point.

Abel Tasman Coast Track

Au retour, je prendrai  un raccourci pour rejoindre Mutton Cove puis continuer sur le sentier classique et en fin de parcours Headlands Track afin d’emprunter le gué qui est accessible uniquement à marée basse.

Abel Tasman Coast Track

Le sentier entre Totaranui et Anapai Bay est très facile, on voit que le DOC veut que tout le monde puisse y accéder.  Je croise même des Kiwis qui y marchent pieds nus !!!

Abel Tasman Coast Track

Après 45 minutes de marche, j’arrive à Anapai Bay,

Abel Tasman Coast Track - Anapai Bay

une magnifique plage de sable jaune orangé.

Abel Tasman Coast Track - Anapai Bay

Au bout de la plage, j’ai l’impression qu’un rocher s’anime au bord de l’eau …

Abel Tasman Coast Track - Anapai Bay

On dirait un Maori regardant l’horizon les pieds dans l’eau !

Ensuite, passage par des sous-bois me protégeant du gros crachin qui tombe sans discontinuer.

Abel Tasman Coast Track

Fougères et oiseaux foisonnent sur le sentier : Fantails, Pukekos, Wekas et même des California Quails !

Abel Tasman Coast Track - California Quail

Le California Quail est une très belle variété de caille avec une petite houppette noire sur la tête.

Rapide passage sur une toute petite crique

Abel Tasman Coast Track

Et l’on s’élève ensuite à nouveau sur les hauteurs dans des sous-bois.

Abel Tasman Coast Track

Passage d’un pont en bois avec pour compagnon le chant d’un Tui dans les parages.

Abel Tasman Coast Track

Depuis les hauteurs, la vue sur Anatakapau bay, Mutton Cove et Separation Point est Awesome !

Abel Tasman Coast Track

On a l’impression qu’on est tout près, mais non, il faut encore marcher quelques centaines de mètres dans une forêt.

Abel Tasman Coast Track

Puis une bonne descente bien glissante.

Abel Tasman Coast Track

Lorsque j’arrive sur Anatakapau Bay, personne sur la plage, je suis seule au monde.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

En remontant cette longue et magnifique plage,

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bayje découvre une balançoire sous un immense et majestueux arbre qui doit être multi-centenaire.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Juste derrière se trouve l’emplacement « Mutton Cove Campsite » où les campeurs faisant la totalité du Great Walk peuvent planter la tente avec un coin barbecue.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Pour tout dire,  j’ai l’impression d’être sur l’Ile de Robinson Crusoé tant c’est idyllique ! Sous le soleil çà doit être complètement dingue.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Mutton Cove se trouve juste derrière cette bay mais comme j’ai tout mon temps pour marcher et que la marée n’est pas encore basse,  j’irai en revenant de Separation Point par le raccourci.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Attention, je conseille de plutôt passer la plage de Mutton Cove lorsque la marée est basse ou est en phase descendante car pour rejoindre ensuite Anatakapau Bay (ou Separation Point selon le sens) vous devrez escalader et traverser une crique remplie de gros blocs de rochers et de pierres.

Je poursuis ma rando en remontant sur les hauteurs par le sentier direct menant à Whariwharangi Bay.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Cette partie est beaucoup plus technique avec de nombreuses montées et descentes parfois glissantes dans des sous-bois.

Abel Tasman Coast Track

Le sentier est également beaucoup plus sauvage, avec parfois des vues splendides sur des bays en contre-bas.

Abel Tasman Coast Track

Quelques centaines de mètres après la bifurcation pour aller à Separation Point, sur notre gauche, on peut entendre les cris des otaries ou des lions de mer qui sont en contrebas de la falaise. Et je devine au loin à l’horizon toute la côte de Farewell  Spit qui se trouve à vol d’oiseau à 30 km d’où je me trouve.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

Puis un peu plus loin, sur notre droite, un point de vue sur Mutton Cove et Anatakapau Bay. Woooovvvv !

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

Puis l’on arrive à la fameuse bifurcation indiquant le sentier à suivre au retour pour rejoindre Mutton Cove par la plage.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

Je continue mon chemin vers Separation point qui n’est plus très loin.

Le vent se lève et je m’extasie devant les falaises abruptes.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

Separation Point est enfin en vue en contre-bas.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

J’aurai mis 2h30 depuis Totaranui (la moyenne étant de 3 heures pour le DOC).

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

Attention, si vous descendez, la pente est très raide et rugueuse.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

La vue d’en haut me suffit amplement.

Abel Tasman Coast Track - Separation Point

C’est époustouflant, balayée par un petit vent, la côte est vraiment belle, l’eau est bleue (à défaut de pouvoir dire turquoise par manque de soleil)

Au retour, je prends le raccourci qui me permet de rattraper Mutton Cove.

Abel Tasman Coast Track

C’est  un magnifique sentier côtier très court.Abel Tasman Coast Track

Et on tombe rapidement sur  Mutton Cove.Abel Tasman Coast Track - Mutton CoveUn belle plage jonchée de bois mort.

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

La mer commence à amorcer sa phase marée basse, au bon moment pour passer la fameuse crique de rochers.

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Pour atteindre cette crique il vous faudra d’abord escalader, et pas simple quand il crachotte toujours et que vous êtes à deux doigts de vous retrouver les «quatre fers en l’air » malgré les bonnes chaussures de marche ! Sinon vous devrez rebrousser chemin et reprendre le sentier normal vers Whariwharangi Bay et dans ce sens çà grimpe sec !

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Une fois en haut, j’essaye de repérer le triangle orange de l’autre côté mais je ne le vois pas, je ne vois qu’une grosse montagne coiffée d’arbres. Je commence à un petit peu à flipper  : « Hein !?! il faut escalader çà !?! ». Je me reprends et décide d’avancer pour aviser ensuite plus loin.

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Dans l’autre sens, aucun souci, le triangle orange est bien visible. Je  fais  attention de ne pas coincer mes chaussures entre deux blocs de pierre et ce n’est qu’une fois de l’autre côté de la crique au pied de cette mini-montagne arborée que j’aperçois enfin le triangle orange complètement caché dans la végétation, et pas du tout à l’endroit où je pensais qu’il y aurait le passage.

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Le passage est là !

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Maintenant j’attaque le minuscule passage entre la crique et Anatakapau Bay. C’est très très glissant et raide !!!

Abel Tasman Coast Track - Mutton Cove

Et tout de suite derrière je me retrouve à nouveau sur Anatakapau Bay en descendant sur les fesses.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Comme si le crachin ne suffisait pas, une belle averse commence à tomber.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Passage Anatakapau Bay vers Mutton Cove

Je profite de ce moment pour prendre mon déjeuner à l’abri sous mon arbre majestueux.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

J’observe des oystercatchers à bec orange (une espèce d’huîtrier) cherchant leur nourriture au bord de l’eau.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

13h30, l’averse se calme et redonne la place à ce maudit crachin. Je reprends le chemin du retour afin d’être à l’heure à Totaranui pour le passage du gué.

Abel Tasman Coast Track - Anatakapau Bay

Passage à nouveau par Anapai Bay. Abel Tasman Coast Track - Anapai BayLa roche dressée, solitaire, regarde toujours vers la mer mais les pieds à sec cette fois.

Abel Tasman Coast Track - Anapai Bay

 

Puis j’attaque à la bifurcation Headlands Track afin de pouvoir rejoindre le fameux passage qui ne peut se faire qu’à marée basse.

Abel Tasman Coast Track - Headlands Track

Et bien il faut avoir de bonnes jambes ! C’est un sentier très glissant, assez pentu. Il faut constamment regarder par terre car parfois des racines sont cachées sous un monticule de feuilles mouillées et il est facile de se prendre les pieds dans le tapis.

Abel Tasman Coast Track - Headlands Track

Des lichens poussent ici et là.

Abel Tasman Coast Track - Headlands Track

C’est dans une atmosphère presque fantasmagorique que je termine (enfin presque !) cette belle journée.

Abel Tasman Coast Track - Headlands Track

Depuis ce sentier, superbe vue sur la plage de Totaranui.

Abel Tasman Coast Track - Headlands Track

Il est 15 heures et j’arrive au gué.

Abel Tasman Coast Track - Gué Totaranui

La mer s’est pratiquement complètement retirée de cette anse.

Abel Tasman Coast Track - Gué Totaranui

C’est absolument incroyable toute cette étendue de sable jaune orangée, on dirait de l’ocre. Il reste encore un grand filet d’eau qui coule rapidement, comme aspiré.

Abel Tasman Coast Track - Gué Totaranui

Si bien que pour rejoindre la plage de Totaranui, je suis quand même obligée de finir la rando pieds nus !

Abel Tasman Coast Track - Gué Totaranui

L’eau est très froide, je ne vous le cache pas, mais alors quel pied !

Abel Tasman Coast Track - Gué Totaranui

C’est un pur bonheur de finir une très belle rando de cette façon.

Abel Tasman Coast Track - Totaranui

Je termine ma marche en remontant la plage de Totaranui où des jeunes jouent au Beach Volley.

Abel Tasman Coast Track - Totaranui

5h18 de marche pour 18,3 kilomètres.

Abel Tasman Coast Track - map

Même sous un drizzle tenace, çà vaut vraiment le coup de faire cette boucle !!

GPS Garmin Altitude

GPS Garmin Altitude

Je suis bien contente d’avoir un camping-car avec douche intégrée ! Sur le campground du DOC, il y a bien des douches à disposition mais elles ne sont pas chauffées. J’ai juste à attendre une dizaine de minutes que le chauffe-eau du camping-car fasse son boulot et hop une bonne douche bien chaude.

Je termine la journée en écrivant ce récit, bien vannée, mais super contente de ma journée.

Diaporama

A suivre : Totaranui- Nelson – Havelock

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 réponses à Abel Tasman National Park – Abel Tasman Coast Track entre Totaranui et Separation Point

  1. MamOdile dit :

    Merci pour ce partage, qui inspirera peut-être notre découverte de l’Abel Tasman Park, vous confirmez l’envie de parcourir sentiers et plages, et donnez des commentaires précieux. belle route à vous !

  2. Benedicte dit :

    Sympa, cette description de randonnee dans l’Abel Tasman. Je suis tombee dessus en planifiant mes vacances « d’ete » en decembre prochain (j’habite Wellington). Je voulais decider si j’allais camper a Mutton Cove ou a Whariwharangi, avant de rejoindre Wainui Inlet de l’autre cote des montagnes. Merci d’avoir partage votre aventure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge