On the Road : Bluff – Invercargill – Manapouri

Share Button

Dimanche 6 avril – Stirling Point marque la fin de la SH1 qui court de puis Bluff jusqu’à Cape Reinga sur l’Ile du Nord (2047 km de long dont 1106 km côté Ile du Nord et  941 km côté Ile du Sud).

Stirling Point  a pour coordonnées géographiques 46° 36’ 53’’ S – 168° 21’ 21’’ E .

Bluff - Stirling PointBien que Slope Point soit normalement le point le plus septentrional, pour la grande majorité des Kiwis, Bluff est le point le plus au sud de l’Ile du Sud.

Bluff - Stirling Point

Le soleil essaye de percer à travers les nuages, au moins il ne pleut pas c’est déjà çà.

Bluff - Stirling Point

Direction Invercargill à une trentaine de kilomètres.

Invercargill

Je visite Queen Park, le jardin botanique de la ville avec de magnifiques rosiers très odorants.

Invercargill

Puis le Southland Museum and Art gallery

NZ-06-04-2014-055

où l’on peut voir des Tuataras, des lézards qui existent depuis la préhistoire.

Tuatara - Invercargill

Le museum est extrêmement intéressant pour qui s’intéresse à l’histoire des Maoris et de la Nouvelle-Zélande.

Invercargill

Le museum vaut le détour pour son exposition permanente sur les iles sub-antarctiques :

Invercargill

 

Campbell, Auckland, Bounty islands ….

Invercargill

et Antipodes islands  d’où l’expression bien connue de tous « Aller aux antipodes ! » qui prend ici tout son sens.

Passage à côté de Water Tower, un château d’eau de 40 m de haut et 300 000 briques rouges.

Invercargill

Pour des raisons de sécurité liées aux tremblements de terre, il n’est plus possible aujourd’hui de monter en haut de la tour et d’y jouir  d’un panorama sur la ville et ses alentours.

Avant de reprendre la route pour rejoindre le Lake Manapouri et la région du Fiordland, je remplis mon réservoir de diesel, mais surtout je passe le camping-car au lavage pour le débarrasser de sa couche de poussière glanée sur les gravel roads hier dans les Catlins.

Je quitte Invercargill sous un beau soleil et emprunte toujours la southern scénique route mais par la SH99 cette fois en passant par Riverton où je m’arrête prendre un brunch dans un café, le« Mrs Clarke Café ».

Riverton

Un bâtiment bleu à l’extérieur où règne à l’intérieur une atmosphère qui fleure bon le vieux temps, du temps des premiers colons, avec la bonne odeur du vieux bois. Beaucoup de pêcheurs de pauas  y viennent déjeuner et  laissent leurs bottes à l’entrée sur le paillasson.

Riverton

J’y déguste un succulent scone tout chaud avec de la confiture de fraise et une crème chantilly  et accompagné de mon traditionnel Long Black.

Riverton

Riverton se proclame la capitale mondiale du Paua. Ce coquillage une fois travaillé devient nacré et est très utilisé dans l’artisanat sous formes de bijou. Le paua est de la famille des ormeaux que nous connaissons plus communément sous le nom d’Abalone.

v

C’est ce coquillage que les Maoris incrustent dans les colonnes de bois sculptées de leurs maraes.

Road Bluff - Manapouri

Ensuite la route devient de moins en moins plats et les paysages sont splendides !

Fiordland - Manapouri

Le Fiordland n’est plus très loin. Manapouri est le premier village de cette superbe région.

Connaissant déjà Milford Sound, je vais de suite réserver une place pour une croisière dans le Doubtful Sound, beaucoup plus sauvage paraît-il et bien moins fréquenté que son voisin . Ce sera une place pour le départ de 8h pour 245 $NZ (moins cher que celui de 10h – 265$NZ ). Les sandflies sont de sortie !

Je m’installe au Possum Lodge à 5 minutes en « camping-car » du débarcadère pour 35$ la nuit, tout compris électricité, douches et même internet illimité.

Manapouri

Je profite d’internet pour Skyper avec mes parents et mon frangin, 19 000 km nous séparent et pourtant j’ai l’impression qu’ils sont justes à côté de moi. C’est beau la technologie !

J’ai pour voisins 2 couples de retraités kiwis et en face un couple de Danois qui est en plein tour du monde (de plusieurs années) dans un camping-car monstrueux par sa taille.

NZ-06-04-2014-146

Je ne sais si c’est un Hummer à la base mais toute la carcasse s’empile, s’emboîte, se range, c’est en tout cas dans le même style que les caravanes de forains.

Manapouri

Je partage l’apéro avec les Kiwis qui m’offrent un vin rouge néo-zélandais pas trop mauvais.  Ils me félicitent de faire un road trip toute seule.  J’ai passé un agréable moment en leur compagnie, la carte routière sur la table leur montrant mon parcours.

La nuit tombe à 18 heures à cause de l’heure d’hiver et cela fait tout drôle (en été, le soleil se couche à 21h-21h30).

Je me couche assez  tôt car je dois être à 7h30 demain matin au débarcadère pour ma journée de croisière sur le Lake Manapouri et Doubtful Sound. Le soleil sera-t-il toujours au rendez-vous ?

Prochaine étape  : Croisière Manapouri – Doubtful Sound

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge