Track – Mont Cook – Hooker Valley Track

Share Button

Mercredi 2 avril 2014 – Brrrr !!!! 6°C ce matin au lever (contre 9°C hier), je n’ai pas mis le chauffage à l’intérieur. Bien que j’avais sous la main mon duvet personnel, la couette et la couverture polaire étaient amplement suffisants, cela m’a rappelé les nuits au Népal sur le Tour du Manaslu.

Hooker Valley Track map

8h17, je mets en route sur la Hooker Valley Track qui part également du camp du DOC « White Horse Hill ». Le tracé est très facile, rien à voir avec la Sealy Tarns Track où il fallait être au taquet dès le départ. Le temps se couvre légèrement, rien de bien méchant, on sent bien la température qui monte progressivement.

Hooker Valley Track

A peine partie, je me trouve au pied d’un mémorial. Hooker Valley Track

De nombreux noms d’alpinistes ayant péris dans ces montagnes y figurent sur des petites plaques. C’est avec recueillement que je reste ici, ce mémorial nous fait prendre conscience que la montagne peut être dangereuse. Hooker Valley Track

Du promontoire, j’ai une superbe vue sur toute la chaine montagneuse du Mont Sefton et ses monts voisins et une partie de la Hooker Valley. Mont Cook n’est pas encore visible.

Hooker Valley Track

Je passe un premier pont, je longe Mueller Lake qui reçoit les eaux du glacier du même nom. Encore quelques mètres et le Glacier Mueller s’offre enfin à ma vue. Je suis entourée de montagnes et de glaciers, c’est tout simplement majestueux et le tout dans un silence que seul le bruit de mes pas sur le gravier interrompt. Même pas un hélicoptère dans les airs !

Hooker Valley Track

Passage du deuxième pont, et Mont Cook, encore endormi, apparaît. Le soleil ne l’illumine pas encore contrairement à Mont Sefton (3158 m) et the Footstool (2764 m) qui lui font face.

Hooker Valley Track

La ballade est très agréable et je suis surprise de croiser de nombreuses jeunes femmes marcheuses solitaires. Une bonne dizaine tout au long de ce track.

Hooker Valley Track

La vue sur les massifs alentours est à couper le souffle.

Hooker Valley Track

Passage du troisième et dernier pont (ils me font bien rire avec leur limite de 20 personnes maxi dessus comparés aux ponts népalais !)

Hooker Valley track

et enfin Hooker Lake est visible avec ses gros glaçons et qui reçoit les eaux du Glacier Hooker. Hooker Lake et Mont CookJ’y reste une bonne demi-heure sur place totalement subjuguée par ce beau paysage.

Hooker Lake et Mont Cook

L’eau est laiteuse et il y règne une douceur propice à la méditation. Evidemment il est inconcevable de ne pas repartir sans avoir pris une photo avec ma trombine dessus.

La chaleur monte de plus en plus et il n’est que 10 heures ! L’écart d’amplitude de la température dans la même journée est important et je n’oublie pas de me badigeonner de crème solaire tant le soleil tape.

panorama depuis Hooker Valley Track

Panorama depuis Hooker Valley Track – Cliquer pour agrandir

Sur le chemin du retour, de l’autre côté du Mueller Lake, j’aperçois très bien la Mueller Hut Route et Sealy Tarns et je me rends encore plus compte de la pente vertigineuse que j’ai empruntée hier.

Hooker Valley Track altitude

3H26 au total pour 11,3 km (c’est ma montre garmin qui me le dit !).

  

Je reviens au camping-car pour y prendre un petit encas et j’enchainerai ensuite sur Kea Point Track.

à suivre : Mont Cook – Kea Point Track

 

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge