Tracks – Mont Cook – Sealy Tarns Track

Share Button

Réveillée à 7h (le jour se lève vers 7h30), le ciel est un peu couvert mais laisse très vite la place au soleil. Le camping est encore endormi. Après un frugal petit-déjeuner, je pars à l’assaut de la Sealy Tarns Track depuis le camping « White Horse Hill Camp », il faut 3h A/R retour normalement mais je sais que la montée est très casse-pattes car il n’y a que des escaliers quasiment tout le long.

8h38, c’est parti ! Le mont Sefton reçoit les premiers rayons de soleil pendant que Mont Cook à contre jour roupille encore.

Sealy Tarns Kea Point

Je dois emprunter la Kea Point Track qui part du village d’aoraki/Mont Cook pour rejoindre le début du Sealy Tarns Track.

IMG_0340

Embranchement Sealy Tarns Track + Mueller Hut Route à gauche et Kea point Track tout droit – devant le Mont Sefton

L’embranchement est parfaitement indiqué et je traverse une végétation parsemée de petits arbustes. La montée est légère.

IMG_0343

A peine 700 m après être partie, voilà les fameux escaliers !

[cryout-multi][cryout-column width= »1/2″]Sealy Tarns Track[/cryout-column] [cryout-column width= »1/2″]Sealy Tarns Track[/cryout-column] [/cryout-multi]

La vision de la chose ne m’effraie pas, même si j’avoue que les escaliers ne sont pas ma tasse de thé, mais alors qu’est ce que c’est pentu !!!

Sealy Tarns Track

Les marches sont inégales en hauteur,  par contre on voit que le sentier a été en partie refait à neuf il n’y a pas longtemps.

Je monte, monte, monte. Petite pause ici et là non pas pour récupérer le souffle mais pour admirer le superbe paysage qui s’offre à moi.

Sealy Tarns Track Mont Cook et Mueller Lake

En face de moi, Mont Cook et la moraine de Mueller Lake .

Je monte, je monte …  Çà n’en finit pas et les cuisses commencent à brûler.

sealy tarns vue sur le camping du DOC

Je peux même surveiller mon camping-car depuis le sentier ! 🙂

Les escaliers sont raides par endroits et il n’y a aucun plat qui pourrait me permettre de décontracter les jambes.

Je mettrai 1h45 pour atteindre le sommet de Sealy Tarns Track à 1300 m d’altitude. La vue depuis le promontoire est splendide !

Sealy Tarns

On aperçoit le village d’Aoraki Mont Cook en contre-bas.

IMG_0384

Soudain, un gros bruit comme un coup de feu, probablement un glacier qui craque mais lequel ? Il n’y a aucune avalanche visible autour de moi.

sealy tarns vue sur Mont Sefton

Je n’arrête pas de m’extasier devant tous ces glaciers. Le Mont Sefton et the Footstool d’aussi près sont majestueux !

Je prends le temps de bien boire et de manger quelques barres chocolatées.

Je me retourne et regarde la montée de la Mueller Hut Route.

Sealy Tarns - Montée de Mueller Hut Route

Ce n’est pas un sentier balisé comme sur Sealy Tarns Track.

A partir du bas de Sealy Tarns il faut 3 à 4 heures aller simple pour atteindre Mueller Hut (Brochure PDF Mueller Hut Route du DOC) avec un dénivelé positif de 1000 mètres.

De visu, la montée est encore plus raide. Je ne prévois pas d’aller jusqu’au bout à Mueller Hut car je n’aurai pas le temps de redescendre ensuite (nous sommes en automne et les journées sont beaucoup plus courtes), de plus il est obligatoire de réserver sa place au refuge. Je ne suis pas une grimpeuse par nature, cependant je voudrais tout de même monter une partie, histoire de voir et me faire une idée de la difficulté de ce tramping track considéré comme difficile.

Mueller Hut Route

C’est un sentier qui est effectivement difficile, je comprends mieux maintenant pourquoi nous n’avons pu le faire en 2010 à cause de la pluie. C’est un amoncellement de roches et de pierres cassées. Je croise beaucoup de randonneurs qui descendent et ont passé la nuit au refuge. Parfois, il faut escalader de gros blocs de rocher. Le seul point de repère pour trouver son chemin est de suivre les triangles orange montés sur des piquets, ou bien simplement un piquet orange.

IMG_0393

Au bout d’une bonne heure d’effort (ou 2h53 depuis le départ),  je stoppe ma progression un peu exténuée ; mon corps dit stop. Je regarde au-dessus de moi où se trouve le col, la pente est de plus en plus raide. Mon altimètre m’indique 1601 mètres (Mueller Hut est à 1800 mètres d’altitude). Je suis très agréablement surprise de ma bonne progression de 300 mètres en à peine 1 heure 10, je pensais sincèrement avoir monté beaucoup moins.

Mueller Hut Route

A 1600 mètres sur la Mueller Hut Route

Je dis chapeau à ceux qui montent et redescendent dans la même journée c’est complètement dantesque comme effort demandé. Il faut vraiment avoir une très bonne condition physique et une très bonne connaissance de la montagne pour effectuer ce Mueller Hut Route. D’ailleurs le mot « Route » a son importance ici car c’est carrément de l’alpinisme !!!

Moi je le ferai sur deux jours avec une nuit au refuge même en été.

Du coup, je profite de cet arrêt avant de redescendre pour prendre mon déjeuner. Quel plaisir de pique-niquer en plein air devant un panorama à couper le souffle.

J’aperçois de gauche  à droite : Mont Sefton (3 151 m) en partie caché complètement en haut à gauche, The Footstool (2 764 m), en face le tracé de la Hooker Valley Track, Hooker Lake et son glacier, les petits icebergs, Mont Cook (3 593m), Ball Pass (2 121 m), le Mont Wakefield (2 012 m) Mueller Lake a ses pieds. Derrière Ball Pass je pense que c’est Malte Brun (3 198 m) ; qui se trouve côté Tasman Valley ; mais je n’en suis pas sûre.

Panorama depuis Mueller Hut Route 2014

Panorama depuis Mueller Hut Route 2014 – cliquer pour agrandir

Il n’y a quasiment pas de bruit, ce silence est très relaxant et porte à la méditation.

Je mettrai 30 minutes pour retourner au sommet de Sealy Tarns car il faut quelquefois descendre les gros blocs de rocher sur les fesses, de plus les amoncellements de pierres cassées vous font glisser très facilement même avec de bonnes chaussures de marche !

Et ensuite en 50 minutes (et des genoux explosés !), je dévale tous les escaliers de Sealy Tarns Track. Je m’aperçois encore plus dans ce sens là de la raideur de la pente et c’est même vertigineux !

Sealy Tarns Track

Fin de la rando après 4h15 de marche !

Je mettrai 4 heures 15 Aller-Retour et 7,8 km (montée partielle de la Mueller Hut Route comprise et hors pause déjeuner de 30 minutes) pour faire cette belle rando, sous un très beau soleil et des vues magnifiques.

Sealy Tarns Map

Carte de la rando effectuée avec tracé via montre Garmin

sealy-tarns-temps

Dénivelé

sealy-tarns-altitude

Altitude en distance

Je me repose une bonne partie de l’après-midi au camp, je ne suis pas la seule à profiter de ce beau soleil brûlant, il doit bien faire 25°C ! Il n’y a pas un brin de vent. Quelques camping-cars et autres mini vans arrivent. Des allemands s’installent à côté de moi et viennent de Dunedin. Ils font le tour de l’Ile du Sud dans le sens contraire du mien. Ils ont bien aimé la Péninsule d’Otago plutôt que Dunedin où le stationnement en plein centre ville est difficile pour les camping-cars et ce dernier est même payant. Je n’ai pas prévu cette partie dans mon circuit mais je le garde sous le coude au cas où. Il est enrichissant de partager ses expériences avec les touristes et les locaux. Ils me demandent si j’ai fait la Sealy Tarns Track et si çà vaut le coup. Je leur dit oui, j’en reviens, allez-y si les escaliers ne vous rebutent pas sinon Hooker Valley track ou Kea Point sont plus faciles.

Je profite du Dump Station du camp pour vidanger pour la première fois la cassette des toilettes et les eaux grises et remplir ensuite la cuve de 75 litres d’eau « neuve ». En tout cela me prendra bien 25 minutes.

Je file ensuite au village d’Aoraki/ Mont Cook au I-Center m’assurer que la météo pour demain est toujours au vert en prévision de la Hooker Valley Track : Beau temps principalement et nuages en fin d’après-midi. La pluie est a priori annoncée pour après-demain. J’en profite pour acheter mes premières cartes postales et voir l’exposition d’objets montagnards.

IMG_0428

Je termine ma journée au Old Mountaineers’ Café avec un long black bien mérité. Comme j’adore ce lieu avec vue sur Mont Cook !

A 19h, la nuit commence à tomber et la température chute très vite, comme je suis contente de pouvoir faire la cuisine à l’intérieur du camping-car quand d’autres sont à l’arrière de leur van sous le hayon grand ouvert. Je sens que la nuit va être encore plus fraîche que la précédente, alors chauffage ou pas chauffage à l’intérieur pour cette nuit ?!?

 

à suivre : Mont-Cook – Hooker Valley Track

Share Button

Articles similaires :

Taggé , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge